contenu de la page google-site-verification: googleb7ee7e71e99a4fbc.html

Choisir un dentifrice sans dioxyde de titane

Par CommuniquéLe 17 juin 2019 à 09h00

Se brosser les dents est un geste quotidien indispensable. Mais mieux vaut le faire avec le bon dentifrice, de préférence sans dioxyde de titane.

Dentifrice sans dioxyde de titane : la précaution avant tout.

Le dioxyde de titane contenu dans une majorité des dentifrices que nous utilisons est soupçonné d’être cancérigène à long terme,d’après plusieurs études.

Mieux vaut prévenir que guérir, et éviter les produits en contenant. Pour vous aider dans votre choix, découvrez nos explications et notre sélection de dentifrices fiables, sans dioxyde de titane.

Dioxyde de titane : explication et conseils.

Mais alors, le dioxyde de titane, qu’est-ce que c’est ?


Il s’agit d’un colorant utilisé pour blanchir la pâte du dentifrice.


Problème, il contient des nanoparticules d'une taille inférieure à 100 nanomètres, qui pénètrent aisément dans l’organisme.


Or, ce produit est soupçonné d’être cancérigène à long terme : selon une étude réalisée en 2017 par l'INRA, une exposition chronique à cet additif favoriserait la croissance de lésions précancéreuses chez le rat.


Le dioxyde de titane a été classé dans le groupe 2B, soit « peut-être cancérogène », par le Centre international de recherche sur le cancer.


En France, d’après une enquête de l'association Agir pour l'environnement, deux tiers des dentifrices sur le marché en contiendraient, même les produits bio.


Alors par mesure de précaution, autant éviter ce composant qui se cache souvent sous les noms E171 ou CI 77891.


Il est également conseillé d’éviter les dentifrices contenant du triclosan, un antibactérien renfermant des perturbateurs endocriniens.


Source: Association AGIR

Source: magazine Top Sante.

Source:Le Parisien Santé